Browsing Category

News

News, recette

L’hiver est la – Boulettes sauce vin rouge

11/27/2017

POUR LES BOULETTES

750 g de hachis de porc et veau Beurre

POUR LA SAUCE

Beurre
2 échalotes, émincées en lanières
2 gousses d’ail, râpées
250 g de champignons, coupés en quatre 150 g d’oignons argentés
150 g de lardons
1 petite branche de thym
Quelques feuilles de laurier
400 ml de vin rouge
400 ml de bouillon
1 noix de beurre très froid
Poivre et sel

POUR L’ACCOMPAGNEMENT

Pain

RECETTE : 

 

Préchauffez le four à 170 °C.

Partagez le hachis en portions de 50 g que vous roulez en boulettes. Cuisez-les un peu dans une poêle avec du beurre et réservez-les.

Dans la même poêle, faites fondre une noix de beurre. Cuisez-y l’ail et l’échalote. Ajoutez les champignons, les oignons, les lardons, le thym, le laurier et mouillez de vin rouge. Mélangez au fouet, pour décoller ce qui adhère au fond. Faites réduire un peu la sauce.

Ajoutez le bouillon et faites à nouveau un peu réduire. Ajoutez les boulettes de viande hachée et faites mijoter pendant 15 minutes.

Retirez le thym et le laurier de la sauce, battez-y quelques noix de beurre très froid et assaisonnez de poivre et de sel.

Servez les boulettes dans la sauce au vin rouge avec du pain.

entrepreneurship, News, Non classifié(e)

I have a dream: about food, about co-creation, about Brussels….

10/22/2017

wanna join ?

Let me first introduce the what & the why about Balls & Glory:

We have been making filled meatballs since 2012 with meat of fair origin, or vegetarian, but always hand-rolled and oven-baked. We have a single goal: to cherish our Belgian slow food. We serve the super-delicious Belgian (meatball) cuisine that I learned at my mother’s knee My parents have a butcher’s shop in Ghent, old-fashioned and honest, with respect for the seasons and raw materials. My passion for cooking was sparked during the holidays I spent at my grandparents’ farm in Veurne.

We combine this cuisine with a contemporary metropolitan attitude: Belgian designers, clean lines, but with a twist. In a shop, take-way and restaurant where innovation and experience are never far away. I want to introduce Balls & Glory internationally in an urban and fast-served concept.

the idea

At Balls & Glory, we have dreamt of a ‘city production unit’ for some time. A meatball ‘rollery’ in the middle of the city of… in addition to our kitchen in Ghent where, with the help of Demival, we provide sustainable employment for people with a disability that are temporarily or definitively out of the normal economic circuit.

We make a spot where we can coach and inspire our people, a place where food, education and innovation come together. A place where Balls & Glory equips itself for the next fifty years. Surrounded by glass, what you see is what you get…and open to the world and its talents: co-creation, co-thinking and co-inspiration.

a co-creation-hub & food-incubator in Brussels ?

Create a new urban hideout for food-minded people.

A place to receive support. Support in space, network, logistics and brains.

We want to give the co-working space a new dimension.

Support young food start-ups in their journey.

 

  1. THE KITCHEN & ACADEMY

    City kitchen

    (production through social project) and training space for the Balls & Glory team & prospects

  2. THE INCUBATOR & MEMBERSHIP

    Obtain advice for your culinary business through our selected partners.

    Easy access to a professional kitchen specifically for artisan producers and caterers.

  3. THE ART DECO SPACE & (FOOD) EVENTS

    Find out what our location can do for your next big event.

    Temporary rental of kitchen space and equipment for the successful preparation of a catering project or event.

    The location is outfitted as a cooking studio. A network of chefs is used for various workshops.

    workshops – master classes – team building – renting the location for cooking events.

 

SOOOOOOOO:

are you:

  • a food-concept start-up or scale-up
  • a PR-, design- or marketing-agency specialized in food & hospitality
  • some-one with great idea’s
  • a …..

& wanna join our journey…

contact: stephanie@ballsnglory.be   or wim@ballsnglory.be

 

entrepreneurship, News

Balls & Glory est à la recherche de partenaires bruxellois !

05/02/2017

Voilà bientôt 5 ans que le premier Balls & Glory a vu le jour à Gand. Notre rêve : développer notre cuisine belge et slow food à l’international. Notre but ultime : ouvrir 50 enseignes d’ici 2025, dont une à New York. D’accord, c’est ambitieux mais il est toujours bon de se donner un goal et nous sommes également convaincus qu’ouvrir plus de restaurants nous aide à gérer diféremment et mieux. Après 5 ans, nous sommes fiers de notre bilan : 5 adresses belges et une Néerlandaise.

Et ceci grâce à nos partenaires locaux

Balls & Glory doit devenir un label de qualité : de la viande élevée dans le respect animal (lire ici notre précédent article sur le sujet), travaillée artisanalement, cuite au four, pour tous les goûts (porc, poulet, végétarien). Nous désirons être un vecteur, un mouvement dédié au slow food belge, tel que le stoemp, le pain au levain, les légumes cuits au four et des salades abordables et accessibles. Le tout frais du jour, lié aux saisons et avec un aspect innovant (nous pensons d’ailleurs vous offrir très prochainement une boulette à base d’insectes). Dans ce sens, nous collaborons également avec des artistes et des designers locaux pour fournir un canevas bien défini : un lieu de rencontre au cœur de la ville.

Pas un peu de tout … non, non, des boulettes boules farcies, du stoemp et des salades. Pas de coca cola et autres bazars mais bien des bières de chez nous, de l’eau et des fruits (ces derniers offerts gratuitement), disposés sur des tables au design belge. 

Mais bien une approche globale, un canevas, avec un savoir-faire. Un réseau de personnes partageant les mêmes idées peut aussi donner un coup de pouce supplémentaire et permettre amplement à un entrepreneur local de se concentrer sur ses clients.

Voilà le modèle que nous avons choisi comme modèle de croissance pour développer Balls & Glory à la fois en Belgique et à l’étranger. Plus forts ensemble, nous définissons clairement nos devoirs et responsabilités. Ceci n’est possible que si nos compétences sont complémentaires et supplémentaires.

Quel est le partenaire idéal que nous recherchons ?

  • Quelqu’un qui aime sa ville et bien entendu, réciproquement
  • Un entrepreneur, avec une mentalité out of the box
  • Avec une dévotion constante et tous les jours (un leader au four et au moulin, pas seulement derrière son laptop)
  • Doté une ouverture d’esprit (avec le mode de vie qui l’accompagne),
  • Une discipline d’acier (et l’énergie qui l’accompagne)
  • Surtout, un gourou de l’hospitalité qui est incroyablement motivé à l’idée de rendre ses clients heureux.

Nous sommes dès lors convaincus que nous pouvons de cette manière grandir durablement dans une situation win-win, avec une orientation claire sur vos deux balles et la gloire. Nous sommes indépendants et coopératifs. Ceci nous pousse à prendre les bonnes décisions. Les bons accords font les bons amis. Comprenez : un cadre clair, des valeurs claires, une entrée claire (et une sortie claire). Et donc un seul objectif, un meilleur Balls & Glory, et un grand nombre de partenaires heureux d’ici 2025 avec une belle boutique à New York et des boulettes encore plus savoureuses.

Vous désirez vous joindre à notre balls revolution ? Contactez-nous par mail à wim@ballsnglory.com.

New York est encore troooooop tôt mais d’autres propositions sont bien entendu bienvenues !

entrepreneurship, News

Où trouve-t-on de la bonne viande à Bruxelles? Voici 10 boucheries de qualité !

03/31/2017

Nous vous parlions précédemment de l’importance de manger une viande de qualité, ayant été élevée dans le respect du bien-être animal et nourrie avec soin. Et nous avons été malheureusement rattrapés par l’actualité. Le scandale de l’abattoir de Tielt nous a vraiment choqués. Quelle horreur ! Mais ceci conforte notre philosophie et notre envie d’aller plus loin encore. Et dans cet esprit, nous vous avons sélectionné 10 boucheries où vous pouvez vous rendre les yeux fermés.

  1. Dierendonck (Bruxelles Centre)

Avons-nous besoin de vous présenter la star des bouchers ? Installé récemment à Bruxelles (rue Sainte-Catherine, dans l’ancienne boucherie de Jack O’Shea), Dierendonck vous propose viandes maturées de différentes sortes, charcuteries faites maison… bref, la crème de la crème. Mais évidemment, cette qualité d’exception a un prix.

  1. La Moutonnerie (Stockel & Uccle)

Véritable institution bruxelloise, la Moutonnerie attache une grande importance à l’origine et la qualité des produits. Porc ibérique, Agneau de Lozères (leur spécialité), bœuf Wagyu… Le plus difficile sera de choisir !

  1. Van Engelandt (Anderlecht)

Ce grossiste fournit les plus belles tables de Bruxelles, mais vend également aux particuliers, à condition d’acheter en quantité suffisante (mais je vous rassure, pas besoin d’acheter 3 kg non plus, en plus les vendeurs sont très sympathiques). L’avantage : un rapport qualité prix imbattable ! Attention par contre aux heures d’ouverture.

  1. Roland (Ixelles)

Boucher et traiteur situé à deux pas du quartier estudiantin, Roland s’est mis à la viande maturée il y a plus ou moins un an, avec un frigo qui regorge de beautés !

  1. Rob (Woluwe-Saint-Pierre)

Assez évident mais il faut reconnaître que la qualité de toutes leurs viandes sont fabuleuses.

  1. Coprosain (sur les marchés de Bruxelles Centre, Ixelles, Woluwe-Saint-Pierre, Jette, Auderghem, Watermael Boitsfort et Uccle)

De la viande et charcuterie bio ou artisanales, provenant de petites productions familiales qui travaillent dans l’esprit d’une autonomie alimentaire du bétail poussée au maximum.

  1. Geert Vermeire (Ganshoren)

L’une des dernières (si pas la dernière) boucherie chevaline (indigène) bruxelloise. Mais Geert prépare également des charcuteries maison et s’approvisionne de viandes – locales pour la plupart – de très bonne qualité. En plus, il est passionné et accueillant !

  1. Le Marché des Chefs (Rue Lens 38, Ixelles)

Enseigne totalement atypique mais qui mérite le détour ! Peu de produits (légumes, viandes, fromages, épicerie…) qui changent chaque jour selon l’arrivage mais que du tout tout bon !

  1. Maison Lanssens (Etterbeek)

Ici, un savoir qui se transmet de père en fils avec déjà la quatrième génération à l’œuvre. Parmi leur spécialités : brochettes, saucisses et américain préparé.

  1. E-Farmz (online)

Et pour ceux qui n’ont pas le temps de se rendre à une boucherie, sachez qu’il existe également une alternative en ligne ! E-Farmz fait la part belle aux circuits courts. Tous les animaux sont élevés en liberté et nourris à partir de fourrages et de céréales cultivés à la ferme. Leur alimentation exclut les farines animales et les OGM.

News

40 jours sans viande ? Pas pour nous !

03/14/2017

Après le succès de la tournée minérale (comprenez un mois sans alcool) et avec l’arrivée du Carême, voilà que s’est profilé un nouveau défi dans notre pays: 40 jours sans viande. En fait, cette initiative existe en Flandre depuis plusieurs années déjà. Allez savoir pourquoi, c’est seulement maintenant que les Francophones en entendent parler. Autant vous le dire tout de suite, son succès a déjà l’air nettement plus mitigé que celui de la tournée minérale. En tous les cas, chez Balls & Glory, nous ne participons pas. Pis, nous sommes contre!

N’allez pas en déduire que nous sommes contre les végétariens et veganistes. Bien au contraire, nous sommes très fiers de nos boulettes végétariennes. Sachez d’ailleurs que nous sommes en train d’améliorer notre assortiment et comptons proposer d’ici peu une boulette vegan. Par contre, nous sommes malheureusement convaincus que notre société consomme mal, et ce, à bien des niveaux. Trop de viande, c’est un fait certain, mais aussi de mauvaise qualité…

Le débat, selon nous, n’est pas le bon. Plutôt que de bannir toute viande de notre consommation, battons-nous pour privilégier le « moins mais mieux » ! La réalité de l’industrie agricole, porcine et volaillère est triste. Il suffit de penser aux poulets de batterie, empilés dans des cages, privés de la lumière du soleil pour s’en rendre compte…  Pareil pour les cochons, qui par manque de place se piètinent les uns les autres dans de grands hangars ou encore des vaches et bœufs, qui n’ont jamais vu ni mangé de l’herbe. Et on ne vous parle même pas de leurs traitements aux antibiotiques et de leur alimentation à base de farines animales. On ne sait pas pour vous, mais nous, nous ne souhaitons pas du tout consommer de la sorte.

Heureusement, des alternatives existent ! En privilégiant les circuits courts et les petits producteurs engagés et consciencieux (bio par exemple mais pas que), il est tout à fait possible aujourd’hui de se procurer une viande qui a gambadé dans des prairies, été élevée dans le respect et nourrie d’aliments de qualité… jusqu’à son abattage. Et ce, dans une approche durable. De plus, outre son meilleur goût et apport nutrionnel, acheter chez un petit producteur local permettra de générer d’avantage d’emplois ! Car ne nous voilons pas la face, l’industrie alimentaire a pour but d’engranger un maximum de profit, coûte que coûte. Ce qui est rarement le cas chez les petits producteurs.

Wim, fondateur de Balls & Glory, avec notre fournisseur.

Chez Balls & Glory, nous avons toujours accordé une grande importance à la provenance et la qualité de tous nos ingrédients. Le bien-être animal est l’une de nos priorités. Voilà pourquoi les cochons sont élevés au grand air et nourris exclusivement à base d’alimentation locale (sans soja, cela va de soi). Et nous souhaitons encore aller plus loin. Main dans la main avec notre fournisseur, nous désirons avoir notre propre ferme, ayant des standards aussi rigoureux qu’exigeants, qui accueillera tous nos cochons ! Mais comme nous voulons bien faire les choses, ceci nécessite énormément de réflexion, de travail et de rigueur. Cela prendra donc du temps.

Pour conclure, il est vrai que manger bien coûte plus cher… D’où l’intérêt de privilégier le mieux mais moins. Manger un jour sur deux – ou trois – de la viande par exemple…

Quelques idées :

  • cuisiner des œufs bio (bourrés de protéines et très bon marché) un soir par semaine
  • acheter des pièces moins nobles (moins chères et tout aussi bonnes !)

Vous le constaterez rapidement, avec un peu d’organisation et de créativité, cela ne vous coûtera pas plus cher !

News, Our crafters

flanders food faculty

11/22/2016

Ooit al eens vergaderd met een minister ?

Ikke wel ! sinds vandaag 🙂

Laatst kreeg ik de vraag of ik een captain of gastronomy wou worden.

Een wadde ?

De kerngroep van de Flanders Food Faculty bestaat uit experten of zogenaamde ‘Captains of Gastronomy’. Zij fungeren als stuurgroep van de Flanders Food Faculty en zijn verantwoordelijk voor het opstellen en opvolgen van een jaarlijks actieplan. Ze detecteren noden in het werkveld, spotten opportuniteiten en leggen de prioriteiten voor de werking van de Flanders Food Faculty vast.

Ze ondersteunen de uitvoering van de acties met hands-on advies, tips en concrete voorstellen. Ze stellen hun expertise en netwerk ter beschikking om acties te begeleiden, om synergiën te creëren en om overleg in en met het werkveld te stimuleren. Ze fungeren als klankbord voor acties van partners binnen de Flanders Food Faculty en dragen actief bij aan de communicatie over de acties van de Flanders Food Faculty, maar nemen ook verantwoordelijkheid op voor concrete realisaties.

Ik voel me een beetje onwennig in het rijtje, maar ben wel supertevreden om onze fast-casual-passie mee te laten werken aan dit initiatief.

flanders food faculty ?

Op 05 december 2015 werd het officiële startschot gegeven van de Flanders Food Faculty. Onder impuls van Vlaams minister van Toerisme Ben Weyts en in aanwezigheid van 15 ‘Captains of Gastronomy’ werd een samenwerkingscharter ondertekend.

In het samenwerkingscharter staan de ambities verduidelijkt en de concrete acties die nodig zijn om Vlaanderen als regio te laten concurreren met andere culinaire bestemmingen zoals Spanje, Denemarken of Peru. De uiteindelijke missie is om van Vlaanderen tegen 2020 een culinaire topbestemming te maken.

Aan het charter gingen uitvoerige gesprekken met chefs, producenten, culinaire organisaties en belangenorganisaties vooraf. Uit deze gesprekken bleek vooral dat Vlaanderen nog veel te weinig opvalt tussen de vele landen die al jarenlang een doorgedreven marketingstrategie volgen om hun eetcultuur te promoten.

Een kerngroep zal jaarlijks een operationeel actieplan opstellen die de missie en de doelstellingen van de Flanders Food Faculty concretiseert.

Niets dan goed dus, persoonlijk ben ik heel erg te vinden in de visie dat Vlaanderen & België zich onderscheiden door aan iedere tafel & iedere bar lekkere dingen aan te bieden. Het Italië van het noorden misschien ?

Wie het manifest s integraal wil doornemen ?

www.flandersfoodfaculty.be

 

 

News, recette

Ode aan de familierecepten !

11/09/2016

Nostalgie is nooit echt m’n ding geweest. Ik kijk graag naar de toekomst, hoe we dingen beter kunnen maken. Tot het over de keuken van moeders & grootmoeders gaat. De smaak van de herinneringen, letterlijk.

Libelle lekker vroeg me of ik in onze familierecepten kon graven & deze in een reeks van video-recepten kon gieten.

Eerlijk gezegd ben ik best fier op het resultaat: 32 videorecepten met mijn familierecepten, mét een hedendaagse twist natuurlijk.

 

ga naar libelle lekker

News

Hoe wij onze langste tafel beleefden.

10/18/2016

De langste tafel : Een dagje achter de schermen.

Ik zelf (hello I’m Jim the guy writing!) en Wim hebben beiden een verleden in de catering business. De langste tafel van afgelopen zaterdag was een ideaal moment om ons nog eens volledig uit te leven! Het idee kwam twee maanden geleden tot leven toen we brainstormden over onze marketing plannen voor de herfst – en winterperiode. Balls & Glory ook ‘s avonds extra gezellig maken en inspelen op onze sharing formule, daar moesten we voor gaan! En hoe konden we dit beter in de verf zetten dan met een lange, heeeele lange tafel… 

bg-40

09u : Ik neem de wagen naar de HANOS in Wommelgem. HANOS is onze logistieke partner voor alles van Food&Beverage. Uietraard bestellen al onze shops online alle producten en staan deze de ochtend erop proper geleverd aan de deur. Maar soms is het toch extra leuk om zelf te gaan ‘foodshoppen’. De producten te zien, te voelen, te ruiken,…

10u30 : HELP. Aankomst bij Balls & Glory Antwerpen. Wie helpt me uitladen?

11u : Onze Wim is in the building. Al een tikje nerveus zoals in de good old cateringdays. ;-). Nog even snel iets doormailen en we vliegen erin… Salades kuisen, groentjen snijden, dressing maken en noten roosteren. Onze ballen worden handgerdraaid in de centrale slagerij maar al de rest gebeurd in house bij Balls & Glory.

15u : Goodiebags!? Een stukje Balls & Glory voor bij je thuis noemt Wim het… Vanavond komen er ook heel wat bloggers en pers naar het event. Om onze partners extra in de verf te zetten geven we heel wat leuke spullen mee. Ons eigen ballenplankje, een SERAX cactusje, lekkers van Duvel en Fever Tree (de nieuwe Sergio Herman smaak!!), … Het lijkt Sinterklaas wel. Met drie uitpakken en sorteren maar!!

17u : De lansgte tafel wordt opgebouwd door Jens! Altijd leuk zo een handige Harry in de groep. De tafel dekken we ook al in, 150 personen, toch wat meters te overbruggen. Een goede fysiek is geen overbodige luxe in de eventwereld.

19u : Wanneer je events organiseert leg je altijd heel veel verantwoordelijkheid bij je team. Daarom : briefing!! Even de taakverdeling op punt zetten, onze nieuwe herfstsmaken overlopen zodat de klanten correct geïnformeerd worden en op het einde nog wat peper in ieders ‘gat’ steken, we zijn er klaar voor…

20u : Onze eerste gasten komen mooi op tijd toe en worden ontvangen door onze shopmanager Nora. Met een brede glimlach uiteraard… Mensen worden ontvangen met een lekkere Gin Tonic Fever Tree en ons charcuterieplankje. Life could be worse…

bg-16 Continue Reading…