(Pourquoi) nous faisons totalement confiance à Mieke, notre éleveuse

15/10/2019
Boerinmieke Ondernemen

la plus jolie agricultrice de Flandre

Mieke Verniest n'est pas seulement la plus jolie agricultrice de Flandre, elle est avant tout la meilleure agricultrice au monde. On n’aurait pas pu rêver de meilleurs partenaires pour Balls & Glory que Mieke et son mari Luc. Dans leur ferme, la Zwalmbeekhoeve, située au milieu des Ardennes flamandes, ils donnent tout ce qu’ils ont dans le ventre pour élever nos porcs.

Le début sur la ferme de 'Metje' 

Enfant, j'ai passé de nombreuses années dans la ferme de mes grands-parents à Furnes (Leisele). C'était à l’époque une ferme mixte avec des porcs, des bovins, des poulets, des patates, beaucoup de légumes, des noix, des fruits, etc ... J'y ai évolué au fil des saisons : abattre un cochon une fois l’an, les légumes à foison l'été, et pendant l'hiver, la poitrine de porc au saindoux issu tout droit de notre cave et servie avec des haricots et des pommes de terre.

Enfant, il était tout à fait normal pour moi que le bétail de la ferme soit vendu dans notre boucherie familiale à Gand. C'était dans la logique de la nature.

 

Au fil des années, j’ai compris à quel point être agriculteur ou éleveur était difficile. C’est un boulot terriblement dur. Au fur et à mesure du temps, j'ai vu mon oncle Marc professionnaliser la ferme et se spécialiser de plus en plus. C’était un homme intelligent qui avait beaucoup voyagé. Vétérinaire de base, il a vu le monde évoluer et il s’est alors spécialisé dans l’élevage de bovins.

De nombreux autres agriculteurs avaient choisi eux, de se spécialiser dans l'élevage de porcs. Moi-même, j’avais toujours adoré les porcs : j'étais heureuse d'être là quand ma grand-mère Mariette se levait la nuit pour assister les truies pendant l'accouchement. Grâce à elle, j’ai appris à me méfier de l'ours dans l'étable aka le cochon mâle car cela pouvait être dangereux. Les gens l’ignorent souvent mais les porcs mangent aussi de la viande. Sociables, comme ils sont, ils ont finalement bien plus en commun avec l’homme qu’on ne pourrait l’imaginer.

Du vivande anno 2020 

Ces dernières années, j'ai visité de nombreuses exploitations porcines un peu partout : en Belgique, en France, en Allemagne et je suis rarement sortie de là heureuse. L'élevage porcin d'antan a disparu : aujourd’hui, seul compte la rentabilité.

Heureusement ces dernières années, les choses ont changé et il y a eu un regain d’intérêt pour le porc élevé de manière plus durable : le porc Menapi de Hendrik Dierendonck, le porc Brasvar de Dobbels, le Duroc d'olives, et tous ceux que j’oublie certainement de mentionner. Je pourrais argumenter sur le fait que le porc est plus écologique que le bœuf, ou sur l'aspect santé de la graisse de porc et les bénéfices d'un régime flexitarien, ou si ce type d’élevage est respectueux du bien-être des animaux, mais…

Abattre un porc, n’est jamais respectueux de l’animal.

Mais le vrai problème, est que l'élevage porcin est aujourd’hui une histoire de marge… et à force de se préoccuper seulement de celles-ci, on oublie l‘essentiel. Il y a une véritable surconsommation et surproduction à des coûts bien trop bas. Dans ces modes d’élevage, il n’y a aucun respect de l’animal et les agriculteurs sont les premières victimes de ce massacre.

Du viande de notre propre ferme 

C’est pourquoi, depuis les débuts de Balls & Glory, nous avons décidé d’élever nous-mêmes nos porcs. J'ai vite réalisé qu’il ne fallait pas des porcs spéciaux pour préparer de bonnes boulettes de viande. Mais qu’il fallait par contre investir plus de temps dans un cahier des charges détaillé et utiliser des produits locaux, en faisant attention au bien-être animal et en proposant le prix juste à l'agriculteur. Le prix que nous payons est d’ailleurs beaucoup plus élevé que ceux pratiqués actuellement, mais je ne pense pas que ce soit la véritable motivation de Mieke.

Une réussite n’est jamais le fruit du travail d’une seule personne : on tient donc à rendre hommage à Johan Noyen de www.noyen.be qui, avec son équipe, a pris les devants. Parce que les abats avec lesquels nous pensions pouvoir enrober nos boulettes n’étaient pas les plus adéquats. S'associer à un charcutier artisanal nous a donc permis d’y arriver. Et cela me rend fier de penser que notre association nous rend plus circulaires que jamais.

Produisons-nous de la viande bio? Non. Par contre, nous avons pour but de suivre une certaine logique. Par exemple, nous utilisons du maïs local plutôt que du soja biologique et aucun traitement préventif sur nos bêtes. Puis surtout nous pratiquons des prix qui nous semblent justes.

Nous croyons que payer correctement nos partenaires est synonyme de travail réalisé avec passion. C’est pourquoi nous avons complètement confiance en Mieke, notre productrice de porc.

 

Ramassez dans notre shop.

Laissez livrer à notre porte.

Réservez au notre restaurant. 

Anvers

Bruxelles

Gand

Louvain

Malines

Saint-Nicolas

Anvers

Bruxelles

Gand

Louvain

Malines

Saint-Nicolas

Anvers

Bruxelles

Gand

Louvain

Malines

Saint-Nicolas

     

 

Toujours bienvenus chez notre agricultrice, Mieke 

Envie de venir découvrir notre élevage ? Mieke vous accueille avec plaisir au Zwalmbeekhoeve. Dans la petite échope attenante à sa ferme, vous pourrez acheter du porc de qualité produit sur place. Sans oublier bien sûr, les savoureuses saucisses de Noyen. Allez venez !

Wafelstraat 48 – 9630 Munkzwalm – zwalmbeekhoeve@gmail.com